Êtes-vous accro au sucre ?

Craignez-vous d’être accro au sucre? Peut-on réellement être accro au sucre de la même manière qu’on devient dépendant à des substances comme l’alcool et la drogue?

Les réponses pourraient vous surprendre.

Est-ce que le sucre est une vraie addiction?

Si vous êtes l’un des millions de Français qui ne semblent pas pouvoir arrêter de manger des bonbons, alors vous vous êtes probablement déjà dit que la dépendance au sucre est réelle.

Des études ont montré que l’ingestion régulière de sucre libère les mêmes produits chimiques dans le cerveau qui sont libérés à la toxicomanie, et créent une dépendance similaire.

Les aliments transformés qui sont courants dans l’alimentation occidentale sont pleins de sucres ajoutés, ce qui pourrait expliquer comment nous sommes devenus si dépendants de celui-ci.

L’Agence nationale de la santé affirme qu’en moyenne, le Français ajoute 22 cuillères à café (ou 88 g) de sucre à son alimentation quotidienne (à l’exclusion des sucres naturels provenant des aliments entiers), alors qu’en réalité, il ne faut pas ajouter plus de 6-9 cuillères à café ( 25-37 grammes) pour éviter la maladie et l’obésité.

Avec tout ce sucre ajouté sous forme de sirop, de maïs riche en fructose et autres édulcorants sournois trouvés dans des aliments surprenants comme les vinaigrettesles sauces pour pâtes, et le pain, il n’est pas étonnant que tant de Français se retrouvent dépendants.

Risques associés à la dépendance au sucre

L’étude menée en 2009 par l’ANSM relie l’apport élevé en sucre avec l’augmentation de l’obésité, ainsi qu’un risque accru de:

  • hypertension
  • des niveaux élevés de triglycérides (graisses dans le sang)
  • maladie cardiovasculaire
  • inflammation
  • diabète
  • dommages au foie
  • dépression

La dépendance au sucre peut être tout aussi difficile à briser que la dépendance à la drogue.

Parce que c’est une forme plus acceptable socialement de la dépendance, il est beaucoup plus difficile d’y échapper.

Le sucre est partout!

Le sucre peut également jouer des tours à votre esprit en vous faisant croire que vous avez encore faim après avoir mangé, ce qui rend difficile de se sentir repu.

Cela vous fera manger de trop plus souvent, et pour certaines personnes, cela peut conduire à des crises de boulimie.

Comment puis-je savoir si je suis accro au sucre?

Posez-vous les questions suivantes:

  • Devenez-vous grincheux, fragile ou irritable si vous n’avez pas de sucre?
  • Avez-vous du mal à freiner votre consommation après seulement un morceau, et finissez-vous par manger beaucoup plus que vous en aviez l’intention?
  • Vous sentez vous souvent fatigué, et vous prenez des bonbons, du pain, des boissons gazeuses dans ce cas?
  • Est-ce que la consommation de sucre vous donne la pêche quand vous êtes stressé, fatigué ou ennuyé?
  • Sentez-vous avoir le besoin de quelque chose de sucré après les repas?
  • Buvez-vous des sodas ou plusieurs boissons sucrées par jour?
  • Avez-vous envie de manger tout le temps, et vous avez toujours faim?

Si vous avez répondu oui à plus d’une ou deux de ces questions, vous êtes probablement accro au sucre.

Comment puis-je me débarrasser de ma dépendance au sucre?

La réponse facile est bien sûr d’arrêter de manger autant d’aliments sucrés, mais ce serait comme dire à un alcoolique « Arrête de boire de l’alcool ».

Ce n’est pas si facile et il n’y a pas de réponse unique pour tout le monde car les personnalités de chacun sont différentes.

Certains peuvent réussir à se priver de la plupart des sucreries, et d’autres peuvent réussir à réduire leur consommation de sucre petit à petit.

De toute façon vous aurez besoin d’avoir une forte motivation pour vous débarrasser du sucre.

Voulez-vous perdre du poids? Etes-vous inquiet au sujet du diabète? Faites un peu de recherche et de lecture sur les dangers du sucre et de l’obésité.

Éliminer les boissons sucrées comme les sodas et les remplacer par de l’eau permettra de réduire considérablement la consommation de sucre pour la plupart des gens, ce qui est une bonne première étape.

Vous pouvez également commencer à lire les étiquettes nutritionnelles de vos aliments et faire attention aux sucres ajoutés.

Essayez de manger des aliments avec des sucres naturels au lieu des sucres raffinés, comme les fruits.

Comprenez que la première semaine durant laquelle vous allez réduire votre consommation de sucre sera difficile, il faut juste que vous essayez de passer au travers.

Une fois que vous avez cassé votre dépendance, les envies vont devenir de moins en moins fortes et cela vous permettra aussi de mieux apprécier une alimentation saine car vos papilles gustatives ne seront pas constamment envahies avec des sucreries.

Ne tentez pas de remplacer le sucre par des édulcorants artificiels.

Ils sont tout aussi addictif et provoquent les mêmes problèmes que le sucre, et ils portent tout un ensemble de risques comme le cancer.

Enfin, cherchez d’autres formes de confort et de bonheur que des sucreries.

Essayez une nouvelle activité qui vous fait bouger, prenez un livre que vous avez envie de lire, ou même essayez de méditer.

D’une ancienne toxicomane au sucre qui apprécie aujourd’hui autant les pommes que les biscuits au chocolat, je vous promets que vous aussi, vous pouvez le faire!

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *